Arnaques au dépannage : ensemble, soyons vigilants !

Arnaques au dépannage : ensemble, soyons vigilants !

Qui n’a jamais reçu de flyers « numéros utiles » dans sa boîte aux lettres ? Ce sont pourtant des numéros à  ne pas appeler, on vous dit pourquoi.

Le phénomène d’arnaques au dépannage ne cesse d’augmenter, notamment dans les grandes villes où les artisans sont de moins en moins nombreux … et de plus en plus difficiles à trouver.

Ces entreprises sont généralement des communicantes habiles : elles inondent vos boîtes aux lettres de flyers bleu-blanc-rouge comportant de nombreux numéros utiles, mentionnant parfois même votre mairie.

Lorsque vous les cherchez sur internet, elles sont très bien référencées et vous les trouvez tout de suite. Ne vous y trompez pas, cela n’est en aucun cas gage de qualité.

Organisées en réseaux, ces entreprises malveillantes disparaissent généralement aussi vite qu’elles apparaissent.

 

Voici quelques-unes des techniques utilisées par ces intervenants peu scrupuleux :

  • Absence de remise de devis avant les travaux
  • Encaissement des acomptes et réalisation immédiate des travaux en cas de remplacement d’équipements
  • Dégradation volontaire de matériel pour surenchérir le coût des réparations
  • Remplacement complet d’équipement lorsque ce n’est pas nécessaire
  • Intimidation et menace pour que le client règle les factures sans délais
  • Double encaissement après simulation d’un échec de transaction

Une fois ces entreprises et pratiques identifiées, il vous suffit de prendre connaissance de ces 10 recommandations :

  1. Attention aux prospectus d’aspect officiel déposés dans les entrées d’immeubles, autres que ceux de votre bailleur ; n’utilisez pas ces numéros de téléphone.
  2. Anticipez et élaborez vous-même votre liste de numéros d’urgence.
  3. Privilégiez le recours à des professionnels recommandés par vos proches, par les fédérations professionnelles ou préalablement identifiés.
  4. N’acceptez pas des réparations au motif qu’elles seront prises en charge par votre assureur.
  5. N’acceptez que les travaux d’urgence, les prestations supplémentaires pourront être effectuées plus tard.
  6. Avant toute intervention, demandez à consulter les tarifs et exigez un devis détaillé et écrit ; ne signez aucun devis qui vous paraisse démesuré.
  7. Si le devis est trop élevé ou s’il n’est pas clair, ne donnez pas suite et contactez un autre prestataire.
  8. Conservez les pièces remplacées ou annoncées comme défectueuses.
  9. Déposez un double de vos clés chez une personne de confiance
  10. Porte claquée à minuit ? Contactez votre assureur et/ou un serrurier que vous connaissez déjà.

En cas de dépannage d’urgence nécessaire et sans coordonnées d’artisan de confiance à portée de main, ayez le réflexe de contacter votre assurance : elle sera de bon conseil et sera en mesure de vous fournir les coordonnées de professionnels sérieux.