Espace protégé pour mamans en difficultés

Espace protégé pour mamans en difficultés

En Aparté a rencontré La Voie Lactée à Alfortville, centre maternelle multi-accueil et espace de protection de l’enfance où mères et enfants sont accompagnés sur la voie du retour à la stabilité. 

Qu’est-ce que la Voie Lactée ?

 

La Voie Lactée, structure du groupe SOS fondée en 2014, est un centre qui accueille des mères en difficultés (enceintes ou avec bébé) en leur proposant les services d’un espace multi-accueil. Basé sur Alfortville, la mission de cette structure dédiée à l’aide sociale à l’enfance et aux mères en difficultés est de venir en aide aux mères ou femmes enceintes en leur fournissant un hébergement d’urgence, des services d’accompagnement et une structure d’accueil type crèche où elles sont également accueillies pour des ateliers.

 

Qu’est-ce qu’un centre multi-accueil ?  

 

C’est un espace de retour à l’équilibre personnel et professionnel pour les femmes, mais surtout une crèche dans le cadre de laquelle les mères sont associées à l’accueil des enfants, aux ateliers, à la vie du centre, etc. Un partenariat avec la médiathèque d’Alfortville est d’ailleurs en cours sur le programme « Doux rêveur », d’après le nom de l’album pour tout-petits de l’autrice et plasticienne Isabelle Simler, invitant les mères et leurs enfants à participer à une fresque collective à cette occasion. Un centre multi-accueil et multi-activités donc !

 

Quels sont les services proposés par l’association ?

 

La Voie Lactée est composée d’une équipe de vingt professionnels : éducatrices spécialisées, éducatrices de jeunes enfants, auxiliaires, professionnels de la petite enfance, une psychologue, une assistante sociale,  un agent technique … l’idée étant d’accueillir les enfants, mais également d’accompagner les mamans dans tout le processus de réorganisation de leur vie pour le bien-être de leur enfant. Cela passe donc par des interventions à domicile, des conseils personnalisés et surtout l’offre d’un hébergement à ces mamans en grandes difficultés.

 

Quel rôle tient le logement dans le cadre de cette protection de l’enfance ?

 

Le logement est l’un des points primordiaux et des plus problématiques pour La Voix Lactée, puisque l’association s’occupe de trouver des studios ou appartements à louer pour héberger à proximité du centre les mères et enfants accueillis. Certains logements sont loués à des particuliers, d’autres à des bailleurs sociaux qui offrent des loyers plus avantageux, comme par exemple Logial-OPH qui loue actuellement 6 appartements à l’association sur Alfortville.

 

Comment bénéficier des services de la Voie Lactée ?

 

En tant que structure de protection de l’enfance, les personnes ne peuvent pas directement se tourner vers l’association. C’est effectivement l’Aide Sociale à l’Enfance (Conseil départemental) ou la Mission Hébergement Logement du département qui peut orienter les personnes vers La Voie Lactée. Cette orientation est préconisée par le département quand des mères sont en situation de détresse ou qu’elles sont confrontées à des difficultés éducatives. Les orientations se font alors via les Espaces Départementaux des Solidarités présents sur chaque commune du département.

La prise en charge des mères s’effectue ensuite sur des périodes de 6 mois renouvelables, jusqu’aux  3 ans maximum de l’enfant. Si les difficultés éducatives se sont atténuées, les mamans sont alors accompagnées dans leur future installation pérenne (appartement, inscription à l’école…).

 

Des portes ouvertes sont prévues aux locaux de la Voie Lactée sur Alfortville en 2020, restez connectés sur nos réseaux sociaux pour en connaître les dates dès qu’elles seront disponibles !

 

Un numéro national d’écoute des femmes victimes de violences, le « 3919 » est à disposition de toutes les femmes victimes de violence. Parce que le premier coup doit être le dernier, n’hésitez pas à contacter le 3919 !