Troubles du voisinage : moins de bruit pour mieux s’entendre !

Troubles du voisinage : moins de bruit pour mieux s’entendre !

Afin d’améliorer sa qualité de vie et son confort, chacun se doit de respecter quelques règles élémentaires de bon sens et de savoir-vivre. Mes voisins me respectent si je les respecte aussi ! Une bonne entende exige respect et tolérance.

Voici quelques astuces pour bien vivre ensemble :

  1. Fais-je trop de bruit pour mes voisins ?

Il revient à chacun de préserver la tranquillité de l’ensemble des locataires. De jour, comme de nuit, il est important de veiller à ne pas déranger ses voisins, et plus particulièrement la nuit entre 22h et 7h.

Evitez tous bruits excessifs chez soi : courir dans l’appartement, portes qui claquent, marcher avec des talons, avoir la télévision ou de la musique à un volume trop élevé...

En cas de gêne temporaire (travaux ou fête par exemple), pensez à avertir vos voisins à l’avance.

Autant de nuisances qui peuvent dégrader vos relations entre voisins ! N’oubliez pas, votre sol est le plafond de votre voisin ;)

 

  1. Je suis responsable de mes animaux domestiques

Votre animal de compagnie est un membre à part entière de votre famille. Il est de votre responsabilité de vous assurer qu’il soit bien éduqué et de le sortir suffisamment, en laisse, afin d’éviter tout aboiement intempestif chez vous ou dans les parties communes.

 

  1. Chez moi mais aussi dans les parties communes

Votre cage d’escalier c’est aussi chez vous mais également chez vos voisins. N’occupez pas abusivement les halls d’entrée et les cages d’escaliers afin de ne pas provoquer de nuisances sonores : jeux de poursuite ou de balle, cris d’enfants, discutions animées…

 

  1. Que faire en cas de bruits intempestifs ?

En cas de troubles de voisinage, nous vous invitons à d’abord prendre contact avec votre voisin auteur des troubles, pour en parler calmement avec lui et trouver ensemble des solutions.

Si les troubles persistent, faites connaître les faits en premier lieu à votre gardien puis votre chargé(é) de gestion locative. Après enquête, Logial-OPH rappellera alors aux personnes provoquant les troubles, leur obligation de vivre en bon voisinage.

Enfin, en cas de nuisances sonores et si l'auteur agit de nuit, vous pouvez faire appel à la Police pour faire constater le trouble et dresser un procès verbal.

 

Pour plus d’informations, vous pouvez vous référer au guide du locataire transmis à votre arrivée !